Quand la police protégeait un violeur d’enfants employé par la FSSPX

News: Print Friendly and PDF
by Christine Niles  •  ChurchMilitant.com  •  September 4, 2020   

La troublante affaire Peter Palmeri

You are not signed in as a Premium user; we rely on Premium users to support our news reporting. Sign in or Sign up today!

L’affaire Peter Palmeri est l’un des cas d’abus sexuels les plus accablants contre la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX). Elle manifeste au grand jour que la Fraternité a toléré des abus atroces. Cette affaire montre aussi de manière claire que la police locale a aidé à cacher la vérité.

Image

Peter Palmeri a été arrêté et inculpé en 2019 pour viols et actes sexuels

sur mineurs, après des années d’abus sur ses propres enfants.

L’enquête de Church Militant (vidéo “Spotlight”) a mis au jour des années d’abus sexuels dans la Fraternité St.-Pie X (FSSPX) et a montré comment cette dernière les a soigneusement étouffés. Parmi ces abus, notre enquête a révélé l’arrestation de Peter Palmeri, fidèle de longue date de la FSSPX et employé par elle. Il a été inculpé l’année dernière pour deux viols, six attouchements indécents sur enfant et de multiples autres accusations de sodomie criminelle et d’enlèvement. Il a accepté un accord de plaidoyer avec le procureur : il a plaidé coupable pour les principaux chefs d’accusation et en échange certains chefs d’inculpation ont été abandonnés. Il a été condamné à 10 ans de prison. Palmeri purge aujourd’hui sa peine pour ses crimes.

Palmeri était employé à St. Mary’s Academy, une école dirigée par la FSSPX, dans la ville de St. Marys, au Kansas (la ville omet l’apostrophe à St. Marys, tandis que la FSSPX préfère la garder). Saint Marys est le siège d’Angelus Press, dirigé par le rédacteur en chef James Vogel, qui est aussi directeur de la communication pour la FSSPX. À une heure et demie de là se trouve le siège du district des USA de la FSSPX, où réside l’abbé Jürgen Wegner, supérieur du district des États-Unis.

Image

L’abbé Todd Angele, en poste aujourd’hui

dans une chapelle de la FSSPX au Michigan.

Trois prêtres de la FSSPX — les abbés Todd Angele, Hervé de la Tour et Kenneth Novak — ont refusé d’aider l’une des victimes de Palmeri. Elle a subi ses violences entre ses 8 et ses 15 ans. Palmeri l’a forcée à des rapports sexuels, certains oraux, certains complets.

Angele (responsable de la chapelle de l’Assomption à l’époque) et de la Tour ont prétendu que dénoncer Palmeri serait un “péché mortel”. Un tel signalement ruinerait sa réputation ! C’est ce qu’ils ont assuré à la victime et à son fiancé de l’époque, Kyle White, qui s’est confié à Church Militant.

Novak a rencontré White en secret et de nuit. Novak a facilement reconnu que Palmeri était un prédateur et qu’on devait l’empêcher d’agir mais il a refusé d’intervenir. Offusqué, White a alors manifesté sa profonde inquiétude pour les autres enfants victimes de Palmeri mais ses préoccupations sont tombées dans l’oreille d’un sourd (alors qu’elles se sont avérées pertinentes).

White n’a pas suivi leur conseil. Il s’est rendu au commissariat de la ville… en vain ! La police de St. Marys n’a pas jugé nécessaire de lancer une enquête.

La victime confirme les faits

 

« C’est de mon père que parle cet article… Peter Palmeri », écrit la victime (dont le nom est masqué pour protéger sa vie privée) dans un commentaire récent sur Facebook. Elle confirme le récit de notre enquête Spotlight.

Elle poursuit : « Je suis l’une de ses victimes. Celle de l’âge de 8 à 15 ans. Sa PROPRE fille et certaines de mes sœurs ».

« Mon père et les prêtres m’ont ordonné de me taire, de pardonner et d’oublier », explique-t-elle. « J’ai été menacée et on m’a fait croire que tout était de ma faute. J’ai enduré ça pendant 7 ans ! Aucun enfant ne devrait jamais avoir à vivre une chose pareille ! »

Image

Commentaire sur Facebook de la fille et victime du pédophile condamné Peter Palmeri.

Il l’a agressée de ses 8 à ses 15 ans ; le clergé de la FSSPX et la police locale l’ont protégé.

« Quel article excellent ! Et si triste en même temps ! Je suis tellement soulagée d’être loin de cette

ville de m… et de cette “Église” qui ressemble plus à une secte. Le fait que les enfants se sentent

menacés de dire ce qui  se passe vraiment et soient forcés de garder le silence, c’est plus que troublant.

C’est de mon père que parle cet article… Peter Palmeri Je suis l’une de ses victimes. Celle de l’âge de

8 à 15 ans. Sa PROPRE fille et certaines de mes sœurs… Et Kyle est mon ex-fiancé. Mon père et les prêtres

m’ont ordonné de me taire, de pardonner et d’oublier. J’ai été menacée et on m’a fait croire que tout était

de ma faute.J’ai enduré ça pendant 7 ans ! Aucun enfant ne devrait jamais avoir à vivre une chose pareille !

J’en suis écœurée. Je ne remettrai jamais les pieds dans cet endroit, jamais ! »

Après avoir été mis au courant des abus commis par Palmeri, l’abbé Angele, alors responsable de la chapelle de l’Assomption et membre de l’encadrement à St. Mary’s Academy, a maintenu Palmeri dans son emploi à l’entretien de l’école.

Il aura fallu attendre qu’un fidèle de la FSSPX, scandalisé par l’inaction des prêtres, envoie une lettre à l’abbé Niklaus Pfluger, premier assistant du Supérieur général de l’époque, Mgr Bernard Fellay. Il exigeait que Palmeri soit démis de ses fonctions d’employé. Palmeri sera finalement licencié trois semaines plus tard.

L’abbé Angele, ami de longue date avec Palmeri

Malgré tout ça, Angele n’a rien trouvé à redire quand Palmeri servait la messe. Les deux sont des amis de longue date. Ils ont grandi ensemble et ont toujours fréquenté St. Mary’s Academy au Kansas.

Une photo de 2015 confirme les relations étroites d’Angele avec la famille Palmeri. Trois ans après qu’Angele eut été mis au courant de l’inceste et de la pédophilie de Palmeri, il a accueilli Peter Palmeri et deux de ses frères pour servir comme acolytes à la messe du 25e anniversaire de son ordination.

Image

2015, messe du jubilé sacerdotal de l’abbé Todd Angele. Le pédophile Peter Palmeri y est acolyte avec ses deux frères, Pat Palmeri

et Mark Palmeri. Trois ans auparavant, Angele avait été mis au courant que Peter Palmeri violait une de ses propres filles.

Le chef de la police de St. Marys fuit les questions

Suite aux faits révélés dans notre Spotlight, le chef de la police de St. Marys, Derek Cid, a tout fait pour fuir ses responsabilités.

« Je suis chef de la police ici depuis novembre 2018. Tout ce qui s’est passé avant cette date échappe à mon contrôle » a-t-il écrit dans une lettre publiée en réponse à notre reportage. Il a également dit que certains des événements mentionnés dans notre exposé s’étaient déroulés « en dehors des limites de la ville de St. Marys, au Kansas, et donc hors de notre juridiction policière. »

« Church Militant a depuis été informé de l’existence de plusieurs cas de pédophilie parmi les fidèles de la FSSPX. »

Church Militant a depuis été informé de l’existence de plusieurs cas de pédophilie parmi les fidèles de la FSSPX.

Il n’est pas d’accord avec notre affirmation selon laquelle « il y aurait eu négligence dans nos enquêtes ou mauvaise administration des affaires criminelles » sous son mandat. Cid poursuit en affirmant que Church Militant avait dépeint la police de St. Marys “sous des traits inexacts”.

Church Militant a ensuite envoyé une série de questions rédigées par un membre de son équipe qui est un ancien shérif adjoint au Texas. Il a notamment demandé à Cid s’il était affilié de quelque façon à la FSSPX, s’il avait occupé d’autres postes dans la police avant de devenir commissaire…

Plusieurs jours après, Cid n’avait toujours pas répondu à une seule de nos requêtes.

Fait troublant, Church Militant a depuis été informé de l’existence de plusieurs cas de pédophilie parmi les fidèles de la FSSPX à St. Marys, dont les suivants :

  • Dean Johnson, arrêté cette année pour agressions sexuelles contre des enfants
  • Ryan Vigil, arrêté et condamné pour des crimes sexuels, y compris le viol de sa propre belle-sœur, adolescente
  • Maryck Linn, arrêté pour attouchements et pour le viol d’un mineur dans son sommeil. Il purge 10 ans de prison
  • Luciano Maradona, condamné à 10 ans d’emprisonnement pour des crimes sexuels contre des enfants, notamment le viol de sa fille, qui a dû être hospitalisée en urgence
  • Lee James Gauvin, arrêté pour des crimes sexuels contre des enfants, dont ses propres filles

Le taux d’incestes à St. Marys est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale. Sur les 551 familles de la chapelle FSSPX, une cinquantaine a signalé un inceste (~10%). Comparez cela aux statistiques nationales qui donnent environ 2 à 4% de victimes d’incestes (précisons que ce genre de crime est sous-déclaré).

D’autres informations provenant de St. Marys ou d’ailleurs dans le monde nous révèlent peu à peu l’importance du phénomène dans les communautés liées de près à la FSSPX : pédophilie et inceste. Il en ressort que le clergé préfère détourner les yeux du problème quand il ne va pas jusqu’à protéger les agresseurs. Church Militant continue d’enquêter sur ces cas et publiera le fruit de ses recherches au fur et à mesure.

Ci-dessous, la liste complète des questions de Church Militant au commissaire Derek Cid de la police de St. Marys :

Monsieur le Commissaire,

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre, mais mon appel portait sur le communiqué lui-même, et non sur l’obtention de ce communiqué. À cette fin, vous seriez aimable de bien vouloir répondre aux questions suivantes.

1) Votre communiqué de presse fait allusion à un article en ligne sans en préciser les références. S’agit-il de Saint Michael’s Media/Church Militant et de l’article SSPX : 'Sympathetic to Perverts' ? (La FSSPX, « bienveillante envers les pervers »)

2) Je comprends que l’importance et le lieu aient une influence sur la technologie et les rapports d’un commissariat à l’autre (par exemple, je connais mieux Spillman). Cela étant dit, comment votre administration fait-elle le suivi des procès-verbaux dans votre commissariat ? Faites-vous des enregistrements audio ? Vos agents prennent-ils des notes ? Avez-vous des numéros de dossier pour chaque appel ? Comment les gens peuvent-ils connaître leur numéro de dossier ?

3) Les victimes ont dit à St. Michael’s Media que leurs cas avaient été signalés au service de police municipale. Puisque dans votre communiqué de presse vous niez avoir “bâclé” les enquêtes, pouvez-vous nous fournir les rapports indiquant que vous avez informé les victimes que leurs cas étaient transmis au bureau du shérif ?

4) Est-il dans les habitudes de votre commissariat de ne pas ouvrir de dossier pour une victime qui appellerait depuis l’extérieur de votre ville ?

5) Dans certaines villes et certains comtés, il y a parfois des chevauchements de juridiction : les policiers d’une localité peuvent être amenés à enquêter en dehors de leur zone alors que d’autres services enquêtent chez eux s’ils sont l’unité la plus proche ou la plus disponible. Votre commissariat a-t-il pour politique de travailler ainsi ou non ?

6) Vous déclarez vous inquiéter de l’image dont pourrait pâtir votre service en étant présenté comme impliqué dans la dissimulations des affaires. Accusez-vous St. Michael’s Media de diffamation ?

7) Dans le but de fournir des informations exactes et précises, êtes-vous disposé à répondre à nos questions pour favoriser la transparence ?

8) Êtes-vous conscient que votre communiqué de presse pourrait être utilisé par les agresseurs des victimes qui nous ont contactés, pour tenter de les discréditer et de les faire passer pour des menteurs ?

9) Êtes-vous prêt à corriger votre communiqué de presse en précisant que vous n’accusez pas Saint Michael’s Media de diffamation, et que votre communiqué de presse ne doit pas être interprété comme visant les citoyens de votre juridiction qui ont été victimes et que vous risquez de les faire passer pour menteurs ?

10) Il va de soi qu’une personne qui a accédé à un poste de commissaire en 2018 peut être ou non responsable de négligences avant son entrée en fonction. Votre rôle de chef de la police municipale est-il le premier poste que vous avez occupé au sein de la police de Saint Marys ? Combien d’années d’expérience avez-vous comme agent de police, sergent, spécialiste, détective ou toute autre fonction au sein du service de police de Saint Marys, ou dans les villes et/ou comtés environnants ?

11) Avez-vous été élu ou nommé à votre poste ? Si vous avez été nommé, par qui ? Si vous ne voulez pas, comme le dit votre déclaration, « être juste, impartial et transparent, » quel est votre supérieur au sein de l’administration à qui je puisse adresser mes questions ?

12) Êtes-vous ou avez-vous déjà été affilié de quelque manière que ce soit à la FSSPX ?

Nous vous remercions de votre temps et de votre volonté de contribuer à la justice et au bon déroulement de l’enquête dans ces affaires d’agressions sexuelles et de dissimulations. Votre déclaration donne l’impression que votre commissariat respecte les normes les plus élevées en matière de services de police, et j’ai hâte de travailler avec vous pour veiller à ce que la transparence des services publics soit maintenue dans l’intérêt des citoyens dont vous avez la garde. Vous seriez aimable de bien vouloir répondre à ce courriel au plus tard le 29 avril 2020 à 13 heures locales. Vous pouvez aussi appeler notre bureau et demander à me parler [nom de l’employé].

Lisez cet article en anglais.

Translated by William Andrew.
 

See our complete SSPX coverage

 

Have a news tip? Submit news to our tip line.


We rely on you to support our news reporting. Please donate today.
By commenting on ChurchMilitant.com you acknowledge you have read and agreed to our comment posting guidelines